Conduite des personnes qui présentent une invalidité temporaire

 

 

Votre état de santé, temporaire ou permanent, ne vous permet plus de conduire en toute sécurité, et cela vous pénalise à plusieurs titres :

  • vous n'êtes plus aussi autonome qu'avant,

  • vous continuez d'assurer les frais de votre voiture : assurance, stationnement, entretien,

 

Ou alors vous êtes encore en activité professionnelle, et vous n'êtes plus en mesure de travailler.

 

Il se peut aussi, que selon vos moyens financiers et/ou votre situation géographique, vous ayez des difficultés à accéder aux transports en commun ou privés.

Les démarches quotidiennes : vous rendre à votre travail, rendre visite à votre famille, partir en vacances...; deviennent alors de plus en plus compliquées.

 

La notion d’invalidité temporaire se définit a contrario de celle des personnes âgées ou handicapées ou atteintes de pathologies chroniques, il s’agit notamment des personnes non fragiles qui sont temporairement dépendantes : par exemple, un homme de 45 ans qui aurait une jambe plâtrée à la suite d'un accident domestique.

 

Lorsque l’état de santé d’une personne ne lui permet plus temporairement de conduire son véhicule personnel, elle peut recourir à la prestation de conduite du véhicule personnel afin d’effectuer les déplacements du quotidien : du domicile au travail, sur le lieu de vacances, pour les démarches administratives …

 

voiture-fonction-conduite-accompagnee.jp